aller au contenu
20/11/2013

Home d'Orbais

Confirmé récemment par la région wallonne, le projet de la majorité DRC-PS continue son chemin, malgré l'opposition des riverains et de la minorité ENSEMBLE (Ecolo-MR-Indépendants).
Encore une fois, le Bourgmestre empêché de Perwez montre le peu de cas qu'il fait de l'avis de ses concitoyens, et s'apprête à défigurer un quartier en le privant de son poumon vert.

Home d'Orbais - Agrandir l'image
Home d'Orbais

Petit retour en arrière : le 6 juin 2013 le Conseil communal vote pour l’abrogation partielle du P.P.A (Plan particulier d’aménagement) n°9 dit du « Home Trémouroux » à Orbais, majorité DRC+ (DRC-PS) contre minorité ENSEMBLE (MR-ECOLO-Indépendants).

Cette modification ouvre la voie à une potentielle destruction du bâtiment du home d’Orbais et à la transformation en lotissements du parc attenant.

Ecolo Perwez, ainsi que son partenaire MR et les riverains, se sont opposés à l’abrogation de ce PPA qui risque d’entraîner une nouvelle explosion urbanistique comme le reste de Perwez la connaît. Si dans certains cas le centre des villages peut faire l’objet d’une densification modérée pour éviter l’étalement urbain dans les campagnes, il s’agit ici d’un projet fondé sur des justifications fallacieuses.

En projetant de vendre le parc aux promoteurs, la majorité cherche par tous les moyens à renflouer les finances du CPAS, même si elle doit pour cela :

  • sacrifier des investissements réalisés il y a peu dans le home,
  • « distordre » la vérité
  • revenir sur ses paroles.

En effet, selon la majorité, le home Trémouroux n’a, par exemple, « plus vocation à devenir une maison de repos ». Pourtant, il y a encore quelques mois, le projet de la commune était bien de rénover le home et d’y développer une résidence services, comme en attestent de nombreux articles de presse de mars 2013.

Par ailleurs, la déclaration de politique communale mettait l’accent sur la protection des espaces verts et du caractère rural des villages.

Nous sommes convaincus que ces promesses électorales faites par la majorité aux citoyens, ne seront pas rencontrées avec l’abrogation du PPA.

Considérant que les enjeux urbanistiques liés à cette décision risquent de porter une atteinte irréversible et durable au caractère typiquement rural du village d’Orbais. Ecolo Perwez insiste pour que les projets

  • fassent l’objet d’une « réelle » concertation avec la population,
  • prennent en considération les souhaits émis par cette population,
  • puissent répondre aux besoins des Orbaisiens, notamment concernant l’école fondamentale « Croque la vie ! »

Ecolo Perwez déplore le manque de vision du groupe DRC+ dans sa gestion urbanistique et territoriale de la commune ; et constate une nouvelle fois, tout comme l’a déjà signalé précédemment le fonctionnaire délégué, que « le refus de la majorité de doter la commune d’un schéma de structure entraine une absence de cohérence dans l’aménagement de Perwez ».

Quoi qu’il advienne, Ecolo Perwez restera déterminé à défendre ses convictions en adéquation avec les attentes des citoyens, face à tous les niveaux de pouvoir existants.

Les conseillers communaux ECOLO

Christian Durie Bénédicte Zicot