aller au contenu
08/02/2010

Ravel Enquête Publique. Peut mieux faire !

Jusqu'au 20 février, il vous est possible d'améliorer le projet du Ravel dont l'étude, en cours, est incomplète à plusieurs niveaux.

Des explications techniques peuvent être obtenues le Jeudi 11 Février de 16:00 à 20:00 à l'administration communale.

Attendu de longue date, le projet d'aménagement de ce "chainon manquant" du tronçon du RAVel 147 de Gembloux à Perwez est enfin à l'ordre du jour.

Ce dernier tronçon de 2,5 km est indispensable aux usagers de nos voies lentes, mais le projet n'évite pas certains ecueils que nous vous exposons dans cet article.

Le plus important est la présence d'un tronçon litigieux qui oblige à un détour hasardeux sur des voies annexes.

Selon notre Echevin de la mobilité en charge du dossier, le problème est réglé par ce détournement. Nous pensons au contraire que l'expropriation et le déblaiement du tronçon abandonné par un acteur économique peu scrupulaux doit rester une priorité. C'est pourquoi notre locale réaqit avec l'aide d'experts ou de sympathisants bien au fait des enjeux.

Nous vous invitons donc à participer à l'amélioration de ce projet par votre particpation à l'enquête publique.Il faut donc continuer à insister sur les aspects suivants :

1. La sécurité

Le détournement décrit vers la chaussée romaine est irresponsable, la route Grand-Leez- N29 est très fréquentée et mettra en danger les usagers du RAVeL.

La sortie sur la rue du bois de Buis est en effet dangereuse.

Il faudrait que le carrefour entre la Chaussée Romaine et la rue du Bois de Buis soit adéquatement signalé et idéalement équipé de dispositifs ralentisseurs. Mais il existe une alternative moins dangereuse :

Emprunter le chemin de campagne asphalté à grand frais il y a deux ans (Plan PICVert) pour rejoindre l'ancienne voie à hauteur du bout de la rue des Cinq Etoiles.

2. La biodiversité

En ce qui concerne la notice d'évaluation des incidences sur l'environnement sur l'aspect biodiversité, elle est à nouveau scandaleusement et fidélement fausse à l'analyse faite en août de cette année pour le projet de la nouvelle voirie du zoning dans la même zône. (voir notre dossier sur ce site).

L'asbl Natagora va se positionner sur le dossier, faire les remarques d'usages et les propositions d'améliorations du projet. La locale s'inscrivant résolumment dans les projets ayant pour vocation la protection  et le développement de la biodiversité sur l'entité, soutient et répercute les arguments exposés dans différents étude sur le terrain.


3. L'aspect financier.

Il est inexplicable à l'heure des restrictions budgétaires de dépenser l'argent public à asphalter le tronçon entre le chemin de remembrement reliant la ferme de Limelette et la Chaussée Romaine d'une part et l'ancienne maison du garde barrière au bout de la rue des Cing Etoiles d'autre part.

La cohérence etre les investissements PICVert et RAVel serait un plus à prendre en compte lors de cette enquête publique.


A titre d'exemple, vous trouverez la lettre de notre locale envoyée à l'administration communale. Inspirez-vous en !


 
 

Le Ravel sans doute bouclé en 2010.

Il restait un tronçon de 2,5 km qui oblige le promeneur à chercher son salut dans la traversée des petites routes de Grand-Leez.
(extrait article de Gilbert Pierard)