aller au contenu

Wallonie Week-End Bienvenue

15/11/2009
Jodoigne

Visite de la ferme Decoster, active en production raisonnée

Bonjour ! Entrez donc...

Le projet « Wallonie, Week-Ends Bienvenue » a été initié dans le but de faire découvrir, aux touristes mais aussi aux autochtones, la chaleur de vivre de notre Wallonie. Ainsi que les producteurs et entrepreneurs locaux.

A l'invitation de notre députée fédérale Thérèse Snoy empêchée par sa participation au sommet de la FAO, un groupe d'acteurs locaux écolos, a tenu à soutenir le secteur laitier en relayant nos préoccupations devant cette crise de modèle sans précédents.

La ferme est spécialisée dans la production laitière et céréalière. Le principe d'une agriculture liée aux surfaces agricoles de l'exploitation est de produire un maximum des aliments sur place, uen forme de production par circuit court qui évite le transports et les importations, une agriculture du bon sens en quelque sorte.

La visite fût axée sur la production de  lait et le bien-être des vaches. Madame Decoster de nous expliquer : "Si elles ne sont pas bien , les vaches ne "donnent" pas leur lait, tout simplement !". De la nurserie à la laiterie un parcours instructif d'une exploitation locale de 140 bovins.

Notre attention a bien sûr été attirée par l'utilisation des énergies
renouvelables présentes à la ferme (cogénération) et en projet biométhanisation).

Nous avons pu savourer une bonne soupe aux potirons , fromage blanc, et pâtisseries de la production locale.
  
Nous avons pu prendre congé de notre hotesse avec le sentiment que la réconciliation entre les agronomes et les écologues n'est plus du domaine de l'utopie.

Même si le chemin pour une transformation massive des exploitations agricoles vers des modes de production plus respectueux de l'environnement prendra encore du temps, cette agriculture "raisonnable" peut servir de transition et est déjà mieux qu'un statut quo.

Et pourtant, il va bien falloir continuer à produire. Avec 9 milliards d'habitants à nourrir en 2050, il faudrait doubler la production agricole de la planète. Passer au tout bio ? C'est une piste. Retenue notamment par la FAO, l'agence des Nations Unies pour l'agriculture et l'alimentation. Dans un rapport daté de 2007, elle pense que le bio « a le potentiel pour satisfaire la demande alimentaire mondiale ».

Madame Marie-Ghislaine Decoster, représentante du Brabant wallon à l'UAW (Union des Agricultrices Wallonnes) - Bruno Paternoster Secrétaire Ecolo de la locale de Court-St-Etienne - Eric Vanderlinden Conseiller CPAS Perwez - Mireille Andries Echevinne à Ottignies

Madame Marie-Ghislaine Decoster, en pleine démonstration...